Rallye des Clubs de Marque 2018

Le rallye des clubs de marque 2018 compte-rendu et impressions…

 

Cette année c’était au tour des Doyennes d’organiser le rallye des Clubs de Marque. Le choix du lieu s’est porté en Anjou dans la région de Saumur. Lors de la création du club en 1997, nous avions d’ailleurs déjà organisé le rallye en ces terres angevines, puis en 2008 en Normandie.

Cette année ce ne sont pas moins de 48 équipages qui nous avaient rejoint. Seules les marques Hispano-Suiza et Lorraine-Dietrich n’étaient pas représentées.

Le rendez-vous était fixé dans l’après-midi du vendredi dans le magnifique complexe hôtelier du Domaine de Roiffé. Cet ancien établissement pénitentiaire pour jeunes garçons a été magnifiquement réhabilité en hôtel. Chaque participant au rallye était logé dans des pavillons séparés par une allée boisée.

Les pavillons dans lesquels étaient logés les participants:

La salle de réception et le bar qui fût jadis la prison du pénitencier, heureusement l’ambiance a changé…

Il fût remis à chaque participant une pochette contenant des dépliants, le road-book, une bouteille de vin, un petit livre sur l’œuvre de Rabelais (l’enfant du pays) ainsi que quelques chocolats siglés P&L.

Certains arrivèrent par la route avec leur voiture, d’autres préférèrent utiliser remorques ou porte-autos afin de ménager les montures.
Le soir un repas fût pris en commun au restaurant de l’hôtel. La soirée fût relativement courte car plusieurs participants venant de loin (Allemagne, Belgique, Australie, Pays-Bas), tous avaient besoin de reprendre des forces pour être en forme le lendemain matin, l’heure de rendez-vous au petit déjeuner étant fixé à partir de 7h30…

Nous avons eu le plaisir d’accueillir notre ami et membre du club Colin Kiel et son épouse, venus spécialement d’Australie pour l’occasion. Des formalités douanières australiennes n’ayant pas permis à Colin de faire suivre son véhicule (18CV X46 1926).

Nos amis luxembourgeois et allemands étaient venus en force avec notamment deux cabriolets

Le samedi matin tout le monde était prêt et motivé pour cette première journée de visites, l’heure de départ pour chaque concurrent était libre sans dépasser toutefois 9h.
Les moteurs commencèrent à tourner, puis à ronronner et quelques-uns à fumer, mais on ne citera pas de marque…

Ça fume…


Ça va fumer…Si, si…

On accroche bien sa plaque de rallye


Coupé Salmson S4-61 1939 précédé d’un roadster Delahaye 135M et d’un cabriolet Panhard & Levassor 20CV 6DS 1932, en piste pour les routes du val de Loire !

La première visite nous a conduit à l’abbaye royale de Fontevraud fondée en 1101. Étalée sur plus de 13 hectares cela en fait l’une plus grande cité monastique d’Europe. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco avec l’ensemble du site du Val de Loire.

L’abbatiale de l’abbaye au petit matin: lumineuse !

Le cloitre de l’abbaye aux proportions généreuses…

Bel alignement de Talbot et Facel-Vega dans la cour d’honneur

 

Pour se rendre à l’étape suivante, le château de Villandry, chaque équipage disposait d’un road-book admirablement bien fait par l’équipe des Doyennes. Ce road-book alternait les commentaires culturels, historiques et gastronomiques et le tracé routier. Même si quelques participants firent un peu plus de kilomètres que d’autres, dans l’ensemble tous ont été unanimes pour reconnaître le travail effectué et la justesse des informations.

Beau travail de l’équipe des doyennes pour réaliser ce magnifique road-book efficace plaisant à parcourir et plein de fraîcheur;


 

Le déjeuner était pris au château de Villandry, magnifique ensemble entremêlant architecture et jardins à la française. Construit sur les bords de Loire au XVI siècle il fût l’un des derniers grands palais construits sur les bords de Loire.

De dos ou de face quelle classe ! Bugatti type 57 SC Atalante 1938

Vieilles pierres et mécaniques, l’accord parfait.

Moins connu que d’autres châteaux célèbres, Villandry a émerveillé les participants en découvrant ses jardins et son architecture audacieuse

Après la pause déjeuner le circuit nous amena ensuite à Saumur, ville dominée par son imposant château surplombant la Loire.

Le château de Saumur dominant la Loire

Là nous attendait l’original musée du moteur et les mordus de mécanique s’en donnèrent à cœur joie, ce musée regroupant des moteurs à explosion depuis le plus petit pesant 80 grammes au géant de 12 tonnes.
Sous la halle métallique 1900 de type Baltard plus de 400 pièces permettaient une approche historique, technique et pédagogique de l’évolution des moteurs. Certains regrettèrent de ne pas y voir de sans-soupapes mais le message a été passé…

Tiens un moteur Panhard… 12 cylindres à plat dérivé de 6 moteurs accolés de Dyna…

 

Du lourd dans le fond du musée mais aussi de belles pépites.

Le retour vers le domaine de Roiffé se fit à petite allure, les participants voulant profiter de la route qui serpente le long de Loire, exceptionnellement basse en cette saison, découvrant ici et là une multitude d’îles.

Le soir chacun se mit sur son 31 en habit 1930 pour le dîner. Une photo de famille de tous les participants au rallye permit d’immortaliser ce moment plein de convivialité. Le repas qui suivit fût à la hauteur de la réputation du domaine, les mets étant accompagnés de vins de la région de Saumur.

L’ensemble des participant du rallye réunis avant le repas du samedi soir

Tous les membres des Doyennes pour une photo souvenir !

Le dimanche, le soleil à peine levé et le petit déjeuner pris, les premières voitures s’élancèrent à travers la campagne pour rejoindre le château de Brézé. Pas de visite prévue, juste un passage devant ce château qui possède outre une architecture renaissance de style italien, les fossés (douves) secs les plus profonds d’Europe (18 mètres).

Le château de Brézé au petit matin, majestueux

Les cabriolets étaient à la fête car le temps était aussi de la partie et il ne se passait pas 5 kilomètres sans apercevoir un château au détour d’une vigne ou d’un bois.
La traversée des villages était saluée par quelques habitants au courant du passage du rallye. Notamment à Montreuil-Bellay où les rues étroites permirent à ceux-ci de découvrir ces carrosseries inédites.

Montreuil-Bellay étape du rallye vers les carrières de Falun

Le soleil, l’air pur et l’atmosphère limpide d’un matin de septembre ravirent les propriétaires de cabriolets quand ils ne suivaient pas un membre des Doyennes…

La première étape du dimanche matin fît une halte aux Caves cathédrale de Falun, magnifiques carrières souterraines d’on l’on extrait une pierre (le falun) depuis fort longtemps.

A l’intérieur des animations agrémentent la visite: ici des méduses telles quelles ont peuplées ces lieux il y a 40 millions d’années…

Un voyage de quelques dizaines de mètres sous terre et de près de 10 millions d’années comme nous l’expliquait le guide à l’entrée :  » Il était une fois, sur le territoire de l’actuelle Doué-la-Fontaine, il y a 10 millions d’années, des éléphants, des antilopes, des tigres et la mer qui s’étendait là, peu profonde, peuplée de requins blancs et de baleines, de raies, de dugongs et de poissons-scie. Sous l’effet des marées, une dune sous-marine, s’est stratifiée progressivement. S’y sont agglomérées avec un peu de sable, les restes de tous les animaux qui peuplaient l’endroit. Cette dune, dont on lit à l’œil nu les couches, constitue le gisement de cette roche qu’on appelle « falun ». On en a d’abord extrait des sarcophages puis, au 19 siècle essentiellement, des pierres de construction »

La Dynamic du Président du club des Doyennes avec son moteur tout neuf, fait une pause dans l’ancienne carrière

La pierre et l’acier…

Puis passé le village de Doué la Fontaine, nous arrivâmes au château de Brissac. Ce château construit au XIe siècle par le comte d’Anjou, changea maintes fois de propriétaires et fût remanié plusieurs fois avant de devenir propriété de Charles de Cossé en 1502. Depuis il est toujours dans la même famille et l’actuel propriétaire nous accueillit dans la salle de restaurant où trônent encore les tableaux de ses illustres ancêtres.

Le château de Brissac: sans commentaire

40 véhicules représentant les anciennes marques de prestige française, pas mal non ?

 

L’apéritif fût pris sur la terrasse du château….

La salle à manger



L’autre salle à manger où nous fût servi un repas digne de la cour de François 1er…

Le repas aussi fin que les vins qui l’accompagnaient fût précédé de quelques prises de paroles : le Marquis de Cossé-Brissac, propriétaire des lieux, nous fît une présentation de sa vénérable demeure. Arnaud Blanc président des Doyennes remercia tous les participants et l’équipe d’organisation du rallye dont l’efficacité fût unanimement reconnue et enfin Mme Bailly représentante du club Salmson qui organisera le rallye en 2019.

C’est devant ce château (le plus haut de France avec 7 étages et plus de 200 pièces) que nos chères voitures trouvèrent place sur les pelouses. Rangées par marques, dans un alignement parfait, les belles mécaniques eurent autant de succès auprès des visiteurs que le château lui-même.

A t-on déjà vu tel alignement de sans-soupape ? Et encore il en manquait une à qui il a manqué quelques kilomètres pour rejoindre ses congénères, mais elle est pardonnée !

L’heure de la séparation était proche ; chacun repartit le cœur léger et l’esprit aussi libre que le cours de la Loire.

Rendez-vous en 2019 à Saint Raphaël du 12 au 15 septembre avec le club Salmson et félicitations aux Doyennes de Panhard & Levassor pour l’organisation irréprochable et l’ambiance conviviale.

Le rallye 2018 est fini et restera un grand moment pour tous les participants, vive le rallye 2019 !

N’hésitez pas à lire l’article de Eric Nicolas sur son site consacré aux Hotchkiss, de très belles photos vous y attendent ainsi que beaucoup de commentaires très intéressants sur chaque marque.

Voir le reportage , cliquez ici

Rodolphe Massonat a couvert l’évènement avec son œil avisé de photographe, cliquez sur le lien ci dessous et admirez les carrosseries sous le soleil de septembre.

Cliquez ici pour voir les photos

 

Le domaine de Roiffé où nous étions hébergés pendant le weekend

Tout savoir sur le domaine de Roiffé, c’est ici.

L’abbaye de Fontevraud que nous avons visité le samedi

Tout savoir sur l’abbaye de Fontevraud

Le château de brissac:
Tout savoir sur le château

Le château de Villandry:
Tout savoir sur le château

 

Château de Saumur
Tout savoir sur Saumur

 

 

La vidéo du rallye 2018


La Vie de l’Auto rend hommage au rallye des Clubs de marque

Le Numéro du 4 Octobre 2018 présente un article ( double page s’il vous plait ) sur le dernier rallye des Clubs de Marque qui s’est tenu les 7,8 et 9 septembre dernier en Anjou aux alentours de Saumur.

C

Cerise sur le gateau le quiz hebdomadaire présente une sans soupape , mais la question n’était pas très difficile …


Vidéo rallye des Clubs de Marque 2017